semaine du 5 au 11 octobre 2022
8 films dont 3 avant-premières

LES AVENTURES DE GIGI LA LOI
film italien d’Alessandro Comodin avec Pier Luigi Mecchia, Ester Vergolini, Annalisa Ferrari
documentaire, comédie – 1h42
le 5 à 20h30, le 10 à 13h45, le 11 à 16h
Gigi est policier de campagne, là où, semble-t-il, il ne se passe jamais rien. Un jour, cependant, une fille se jette sous un train. Ce n’est pas la première fois. Commence alors une enquête sur cette inexplicable série de suicides dans cet étrange univers provincial entre réalité et imaginaire, là où un jardin peut devenir une jungle et un policier avoir un cœur toujours prêt à sourire et aimer.

ARIAFERMA
film italien de Leonardo Di Costanzo avec Toni Servillo, Silvio Orlando, Fabrizio Ferracane
drame – 1h57
le 7 à 20h30, le 9 à 18h, le 10 à 15h45
Accrochée aux montagnes sardes, une prison vétuste est en cours de démantèlement quand le transfert de douze détenus est soudainement suspendu pour des questions administratives. Gargiulo, le surveillant le plus expérimenté, est alors chargé de faire fonctionner la prison quelques jours encore, en équipe réduite. Lagioia, qui finit de purger une longue peine, entrevoit lui la possibilité de faire entendre les revendications des quelques détenus en sursis… Peu à peu, dans un temps suspendu, prisonniers et officiers inventent une fragile communauté.

NOSTALGIA
film italien de Mario Martone avec Pierfrancesco Favino, Tommaso Ragno, Francesco Di Leva
drame – 1h57
le 6 à 20h15, le 9 à 15h45, le 11 à 13h30
Après 40 ans d’absence, Felice retourne dans sa ville natale : Naples. Il redécouvre les lieux, les codes de la ville et un passé qui le ronge.

ENNIO
film documentaire italien de Giuseppe Tornatore
documentaire – 2h36
le 6 à 13h30, le 7 à 17h45, le 10 à 20h
A l’âge de 8 ans, Ennio Morricone rêve de devenir médecin. Mais son père décide qu’il sera trompettiste, comme lui. Du conservatoire de musique à l’Oscar du meilleur compositeur, l’itinéraire d’un des plus grands musiciens du 20ème siècle.

BANDITS A ORGOSOLO
film italien de Vittorio De Seta (1963) avec Michele Cossu, Peppedu Cuccu, Vittorina Pisano
drame – 1h37
le 5 à 18h15, le 6 à 16h15, le 9 à 20h30
Au cœur de la montagne rocailleuse et désolée de Sardaigne, Michele veille sur son troupeau de moutons avec son jeune frère Giuseppe. Un jour, trois étrangers débarquent dans sa bergerie, recherchés par les carabiniers pour avoir volé des cochons. Michele va se retrouver accusé à tort du vol puis du meurtre d’un des gendarmes perpétré par l’un des malfrats. Pour échapper à la prison, le berger décide de fuir dans la montagne en compagnie de son frère et de ses bêtes…

LA TERRASSE
film italien d’Ettore Scola (1980) avec Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Vittorio Gassman
comédie dramatique – 2h30
le 6 à 15h30, le 8 à 15h30, le 10 à 17h45
Un groupe d’amis de longue date se réunit régulièrement sur la terrasse d’un appartement romain. Membres de l’intelligentsia, ces quinquagénaires traversent chacun une crise. Il y a là Mario, député communiste mis à l’écart, épris de Giovanna, l’épouse d’un publicitaire, Enrico, scénariste de comédies en panne d’inspiration, Amedeo, producteur complexé par son inculture et Luigi, journaliste et éditeur, obsédé par le départ de sa femme…

A CHIARA
film italien de Jonas Carpignano avec Swamy Rotolo, Claudio Rotolo, Grecia Rotolo
drame – 2h02
le 7 à 15h45, le 8 à 18h, le 11 à 18h
Chiara, 16 ans, vit dans une petite ville de Calabre, entourée de toute sa famille. Pour les 18 ans de sa soeur, une grande fête est organisée et tout le clan se réunit. Le lendemain, Claudio, son père, part sans laisser de traces. Elle décide alors de mener l’enquête pour le retrouver. Mais plus elle s’approche de la vérité qui entoure le mystère de cette disparition, plus son propre destin se dessine.

MAMMA ROMA
film italien de Pier Paolo Pasolini (1976) avec Anna Magnani, Ettore Garofalo, Franco Citti
drame – 1h47
le 6 à 18h, le 7 à 13h30, le 11 à 20h15
Mamma Roma, une prostituée d’âge mûr, est libérée de son souteneur à l’occasion du mariage de celui- ci. Elle reprend alors avec elle son jeune fils, Ettore, qui ne sait rien de son ancienne condition, s’installe dans un quartier populaire de Rome et devient vendeuse sur un marché. Alors qu’elle nourrit des espoirs de réussite pour Ettore, celui-ci commence à traîner avec les jeunes désœuvrés du quartier…